La Tête en bas

Tribulations de deux frenchies au pays d'Oz

posté le dimanche 10 janvier 2010 à 04:01

Sydney en fête

Kasey Chambers et ses petits chanteurs

          Depuis deux ans, Sydney s’amuse en janvier. Du 9 au 30, des dizaines de spectacles se produiront partout dans la ville, dont une version très controversée d’Hamlet, attendue par beaucoup.
 L’événement a commencé hier avec la Festival First Night, totalement gratuite. Dès 15 h, Hyde Park a vu déferler des centaines de personnes. Installés sur l’herbe, armés de minis ventilateurs et de gourdes d’eau offerts par ANZ pour combattre la chaleur harassante, les visiteurs ont pu assister au spectacle. Sur la scène principale, des numéros de cirque modernisés se sont succédé tout l’après-midi, tandis que les planches annexes recevaient Kasey Chambers dans un show pour enfants, puis des danses de Bollywood et des guitaristes tziganes.

L’asticot de Kasey Chambers

Le Domain, partie du Royal Botanic Garden, a accueilli pour sa part une scène « Musique du monde », avec entre autres des Mamas afros aux voix résonnantes et une utilisation occidentalisée du didjeridoo. La performance était suivie par un concert d’Al Green.

 

Malgré ce programme prometteur, l’événement n’était pas à la hauteur de nos espérances. Les artistes étaient bons, aucun doute de ce côté. Mais les « acrobates » d’Hyde Park se sont par exemple produits deux fois dans la journée. Bref, c’était le même show de 15h à 19h et de 19h à 23h. Un peu décevant.

Le plus gros malaise se situait au niveau de l’ambiance. Très différente de celle de nos festivals français… Le public est très peu coopératif : il reste assis, réagissant mollement aux interpellations des artistes. Et puis, il y a l’organisation. Devrais-je dire TROP d’organisation… Les zones du festival sont compartimentées, avec des stands de ravitaillement en boisson et nourriture cerclés par des barrières. L’unique passage d’une zone à l’autre – dont l’entrée et la sortie se font des côtés bien distincts, attention ! – est gardée par une demi-douzaine de vigiles. Ceux-ci fouillent les sacs, comme si on s’apprêtait à dessouder à coup d’Uzi le vendeur de frites parce qu’il a oublié le ketchup…

Sur grand écran, l’animateur est renversant !

           Au Domain, le gazon est quadrillé pour conserver des « voies de passage ». Malheur à celui qui ose s’y asseoir ou même stationner deux minutes au milieu : d’autres agents sont là pour vous faire bouger.

           Bref, un festival presque sympa. Dommage que certains détaillent viennent un peu gâcher la fête…

 

D.R.

 

 

 

 

 

 

La City en background, au Domain

 


Commentaires

 

lateteenbas  le 11-01-2010 à 11:04:20  (site)

Ah la la, ma pauv' marraine ! T'en peux vraimnt plus de la Suisse ! A chaque commentaire que tu laisses, tu la dézingue... J'espère que j'aurai le temps de venir t'y voir quand même avant que tu fuis pour ne pas les assassiner tous !
Bisous et courage.

PS : On quitte l'Australie jeudi. Arrivée à Roissy vendredi matin.

marraine Betty  le 10-01-2010 à 19:00:08

Voyons, à quoi cette organisation carrée me fait-elle penser ??????... cherchons bien .. Ah oui, mes 5 ans en suisse allemande bien sûr. Et encore, la description que tu fais me semble bien désorganisée par rapport à ce que nous vivons au quotidien. Bisous . Quand rentrez-vous ?

édité le 10-01-2010 à 19:00:32

Mamounette Busterjo  le 10-01-2010 à 12:14:36

C'est vrai que que une organisation trop "carrée" et disciplinée nous parait étrange et ennuyeuse pour nous français qui sommes toujours rebelles, raleurs, "borderline", et prêts à braver tous les interdits....
Bonne fin de séjour au pays d'OZ !
Bisous

lapinbleu2  le 10-01-2010 à 06:15:43  (site)

hello !! ce doit ètre vraiment pas mal.. tu donnes envie d'y aller.. un tit passage par chez toi pour te souhaiter une bonne année 2010.. bon dimanche.. jean claude..

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article